Sibérie : un voyage au pays des femmes.

BRUNSWIC Anne

Apr√®s Chroniques d‚Äôune saison √† Ramallah (NB juillet 2004), l‚Äôauteure, journaliste parlant le russe, entreprend en tant qu‚Äôinvit√©e un double voyage (octobre-d√©cembre 2004, avril-mai 2005) en Sib√©rie, de l‚ÄôOural au d√©troit de B√©ring. Elle parcourt des r√©gions autonomes comme la Yakoutie ou le Birobidjan, √Čtat juif fond√© par Staline en 1928. Elle a des contacts privil√©gi√©s avec des femmes fi√®res d‚Äô√™tre russes, traductrices, enseignantes, souvent m√®res c√©libataires, et sait les √©couter. Elles sont juives, chr√©tiennes, et certaines ont la nostalgie du communisme, mais toutes sont g√©n√©reuses et s‚Äôefforcent de pr√©server leur culture. Elle rencontre aussi des rescap√©s de la Kolyma de triste m√©moire. Le bilan est bien sombre¬†: alcoolisme, corruption, fermeture des mines, faim, habitat d√©labr√©, mis√®re.

 

Anne Brunswic fait un voyage hors du temps, au coeur des peuples lointains en quête d’espoir et de repères, qui l’interrogent avec curiosité. Des témoignages émouvants mais un peu répétitifs.