Sibelle et Sibo

CHARLAT Benoît

Sibo s’ennuie de Sibelle, il aimerait tellement la revoir, lui faire des câlins. On voit bien que Sibo est un petit bout d’arc-en-ciel surplombé de nuages menaçants. Le village, avec son église au milieu, paraît minuscule au-dessous. Mais Sibelle, qui est-elle ? On le devine mais il faut attendre que le soleil perce les nuages, qu’un coin de ciel bleu apparaisse pour découvrir l’autre petit bout d’arc-en-ciel. Mais pour que cette rencontre magique se fasse, un petit appel sur le smartphone reste rassurant.

 Sibo est une tranche d’arc-en-ciel affublé de mains et de pieds, personnage sympathique qui se noie vite dans un verre d’eau, alors que Sibelle, petite tranche d’arc-en-ciel aussi, en jolie robe rose, attend avec confiance le phénomène prévisible de la rencontre, l’arc-en-ciel complet. D’ailleurs, ont-ils jamais été séparés ? L’amoncellement des nuages renforce la tristesse et la douleur de l’attente. L’apparition du soleil est un peu timide et dans une progression aléatoire. Difficile alors pour un jeune enfant de bien comprendre l’histoire. L’idée est originale et amusante, le déroulement en images de l’histoire moins évident. (A.-M.R.)