Si tu n’existais pas

CR√ČPIN Williams

& & &

 

Fr√©d√©ric, Fredo pour les intimes, vit seul avec sa m√®re. Une m√®re qui n’est pas ordinaire : tendre, excentrique jusqu’√† la folie. Fredo ne souffre pas sp√©cialement de ne pas avoir de p√®re, car un r√™ve l’habite. Il veut √™tre champion de natation ; son h√©ros est¬†¬ę Marc Spitte ¬Ľ, sept m√©dailles d’or aux Jeux Olympiques. Il s’entra√ģne et bat ses propres records – en apn√©e dans la baignoire !

Le p√®re, l’absent, est cependant omnipr√©sent. Alice, la m√®re, le cherche obstin√©ment ; tout homme est susceptible de faire l’affaire et Fredo, sans en √™tre conscient, est en qu√™te permanente entre r√™ve et souvenir, sourit et fait semblant avec humour et d√©rision face √† lui-m√™me.¬† Folie de l’une, tentation du suicide ou accident pour l’autre, d√©sesp√©rant comme la vie, l’ambiance un peu foldingue et le ton distanci√© du h√©ros narrateur, entre na√Įvet√© et lucidit√©, √©vitent pathos et m√©lo et les personnages sont attachants.