Sardine express. (Louisette la Taupe.)

HEITZ Bruno

Louisette la Taupe est trop myope pour appr√©cier la peinture mais Gaspard s’est lanc√© dans l’art brut, et elle est invit√©e √† venir toucher ses sculptures r√©alis√©es en mat√©riaux r√©cup√©r√©s. √Ä l’inauguration, lass√©e par les discours de circonstance, elle s’endort dans une chaussure/sardine et ne voit pas le danger s’abattre sur la d√©charge. Emport√©e par une mouette, elle tombe sur le dos d’un pigeon, et part pour un dr√īle de voyage… jusqu’au d√©p√īt d’ordures !

Histoire en boucle, loufoque et anim√©e. L’art √† l’√©pate en prend pour son grade dans une randonn√©e c√©l√©brant surtout la solidarit√© et l’amiti√©. Le dessin dynamique, les couleurs douces, les grandes vignettes au lettrage lisible conviennent √† une premi√®re lecture en bande dessin√©e. ¬†