Le croque-mouton (Hugo ; 1)

WILIZECAT

& &  

Affectueusement couché par Papa et Maman, Hugo s’endort en rêvant de moutons, mais le loup des cauchemars vient dévorer le sien. Terreur, nuit blanche, paupières tombantes : Hugo s’exprime par des dessins si expressifs, que ses petits amis décident de lui venir en aide et viennent coucher chez lui. Le loup est ravi avec cinq moutons à dévorer mais, battu par la bande, il repart en pleurant dans le placard. Pas si méchant que ça le loup!

B.D. sans paroles, larges cases, mimiques expressives, couleurs vives : l’histoire fonctionnera bien si les enfants comprennent que l’on s’endort parfois en comptant des moutons ! Le conte en devient compliqué et a du mal à remplir sa fonction d’exorciser la peur du noir et des cauchemars.