Rumeurs de haine.

NASREEN Taslima

Taslima Nasreen fait le r√©cit des ann√©es qui ont pr√©c√©d√© son d√©part du Bangladesh en 1994. M√©decin, mais surtout √©crivain engag√©, elle a toujours milit√© pour l’√©mancipation des femmes et la d√©fense des minorit√©s. Son ath√©isme, son opposition √† toute religion, la libert√© de ses moeurs, lui attir√®rent la haine des fondamentalistes musulmans qui lanc√®rent une fatwa exigeant sa mort. Elle dut plonger dans la clandestinit√© et accepter l’asile que lui offrit la Su√®de √† la suite d’une campagne internationale en sa faveur.

 

On ne peut qu’√™tre r√©volt√© par la violence des foules d√©cha√ģn√©es contre Taslima Nasreen et scandalis√© par la complaisance du pouvoir politique √† l’√©gard des fondamentalistes. Pourtant les propos provocateurs de l’auteure, sourde aux conseils de mod√©ration de ses amis, n’emportent pas l’adh√©sion. Trop de longueurs et de d√©tails personnels alourdissent un ouvrage qui t√©moigne d’un ego d√©mesur√©.