Reliques.

RACZYMOW Henri

En passant en revue clich√©s et anciennes correspondances, Henri Raczymov se souvient. Un irr√©pressible d√©sir le pousse alors √† en choisir quelques-uns en regard desquels il indique une date et livre ses pens√©es et souvenirs. Portraits de ses parents, juifs polonais exil√©s en France, derni√®res lettres et photos des membres de sa famille rest√©s √† Konskie, victimes des troupes hitl√©riennes. Moments d’amiti√©, de bonheur intense aupr√®s de son fr√®re ou d’amis disparus, images de femmes aim√©es, de sa fille Mathilde‚Ķ

 

Chaque photo exhum√©e appelle une r√©flexion sur le destin et l’aujourd’hui, sur la clart√© nouvelle que prennent les choses √† la faveur du temps qui passe. Certaines creusent la blessure √† jamais ouverte par l’extermination juive, d’autres ravivent les joies, toutes gardent la trace des origines et du chemin parcouru. Dans la lign√©e de Quartier libre (NB d√©cembre 1995), l’histoire d’une famille se fait jour par une succession de touches l√©g√®res. Sous la gravit√© des faits court une plume claire, et ces Reliques sont l’occasion d’une lumineuse c√©l√©bration de la vie.