Regarder

MESTRE Serge

1933. Gerta quitte Leipzig pour Paris. Elle fuit le national-socialisme. Gr√Ęce √† son charme et sa vivacit√©, la jeune Juive √©volue rapidement parmi les intellectuels exil√©s. Andr√©, reporter-photographe hongrois d√©butant, la courtise. C‚Äôest le grand amour. Il lui apprend son art, elle lui insuffle son dynamisme, ils progressent ensemble, am√©ricanisent leurs noms : elle s‚Äôappellera Gerda Taro et lui Robert Capa. Ils partent ensemble couvrir la Guerre civile espagnole.¬†¬†Qui se souvient de Gerda Taro ? Plus connue comme la muse de Capa (la ¬ę Capa‚Äôs girl ¬Ľ, disait Hemingway), elle meurt accidentellement √† la bataille de Brunete, √©cras√©e par un char r√©publicain qu’elle a voulu regarder de pr√®s. Plusieurs publications r√©habilitent son travail personnel dans le conflit. Mais l‚Äôauteur (Ainadamar, NB avril 2016), romancier, se garde bien d‚Äô√©crire une biographie de plus. Son but est de retranscrire l‚Äôatmosph√®re effervescente des ann√©es trente √† Paris et en Espagne et d’explorer cette √©poque charni√®re dans sa riche complexit√©. Pour cela, il se concentre sur un personnage dont l‚Äôoubli est l‚Äôoccasion de rendre vie √† ce qui l‚Äôinspire. Avec beaucoup d‚Äôadresse et d‚Äôempathie, il campe une lumineuse personnalit√©, √©gocentrique, talentueuse, ne reculant devant rien pour exister : une ic√īne des ann√©es trente. (A.Lec. et L.G.)