Qui es-tu ?

L√ďPEZ Merc√®

& &  

 

Un¬† carnet √† spirale, des lignes, un journal. En page de garde, sur un lavis beige vert, marbr√©, appara√ģt un enfant sombre, la t√™te dans les mains dans un dessin au crayon, v√©ritable portrait. ¬ę¬†Qui es-tu ? ¬Ľ¬† semble-t-il se demander¬†? La r√©ponse jaillit √† la page suivante. Comme un tronc d‚Äôarbre noir, t√™te hirsute, grandes dents et mains crochues au bout de longs bras maigres,¬ę elle ¬Ľ est partout.¬†

Jour apr√®s jour, page apr√®s page, l‚Äôenfant √©gr√®ne son malaise. En pendant de son constat quotidien proprement inscrit en caract√®res noirs, les gouaches, les croquis, superbes, traduisent la souffrance et la col√®re de l‚Äôenfant dans sa lutte d√©sesp√©r√©e. Il cherche √† √©chapper √†¬† ¬ę¬†celle¬†¬Ľ qui l‚Äôenvahit, le poursuit, l‚Äô√©treint‚Ķ

Et les illustrations s‚Äôadoucissent, s‚Äô√©clairent : on ressent comme un apaisement. Sur la derni√®re double page, quatre rang√©es de fauteuils de cin√©ma rouge lie de vin : ils sont deux . Lui et ¬ę¬†elle¬†¬Ľ, sa peur, avec qui il se r√©sout √† vivre.

 

Bouleversant, fort dans sa qualit√© graphique et picturale, impressionnant dans son diagnostic psychologique, cet album est difficile √† diffuser, mais certainement √† inscrire en livre th√©rapeutique dans un tr√®s large registre de ¬ę¬†maux¬†¬Ľ de l‚Äôenfance.