Quand les femmes prennent le pouvoir

DELWASSE Liliane, DELPECH Frédéric

& & &

 

Des femmes sur le devant de la scène politico-médiatique rompent avec un passé qui les cantonnait à un “féminisme” actif. Parmi elles, Ségolène Royal et Françoise de Panafieu, en vue de l’élection présidentielle ou à la Mairie de Paris, ont des parcours qui bousculent les clivages des partis ; Laurence Parisot a déjà enlevé la forteresse du très masculin MEDEF ; Michèle Alliot-Marie ou Marine Le Pen, dans l’ombre, se préparent. Leurs qualités personnelles, leur habileté à déjouer les pièges ou à être là au bon moment, leur force de caractère car elles ne sont pas épargnées, quelques défauts aussi campent des personnages attachants. Toutes veulent  renouveler la conduite des affaires par une approche plus féminine faite principalement de proximité, d’écoute, d’innovation et de concret.

 

Liliane Delwasse et Frédéric Delpech, journalistes politiques, s’intéressent depuis quelques années à la place des femmes en politique. Les personnalités étrangères de la couverture ne sont toutefois pas traitées. Le style, journalistique, est fluide ; l’ouvrage regorge d’anecdotes instructives. Même si la pluralité des options est recherchée, leur faveur va, à l’évidence, à Ségolène Royal.