Printemps amers

GRARD Françoise

Fran√ßoise Grard, auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, √©crit ici son premier livre de litt√©rature g√©n√©rale. Elle trouve, dans sa bo√ģte d‚Äôarchives, une photo d‚Äôelle, petite fille, avec sa grand-m√®re devant la maison familiale d‚ÄôAlbi. Elle se souvient alors des trois femmes qui ont marqu√© son enfance, son adolescence et conditionn√© sa vie d‚Äôadulte. Marthe, la m√®re de son p√®re et son grand amour. Sa m√®re, Genevi√®ve, traumatis√©e par son divorce, fantasque et d√©s√©quilibr√©e, et qui laisse ses filles livr√©es √† elles-m√™mes. Janine, la seconde √©pouse de son p√®re, √©gocentrique, int√©ress√©e, n‚Äôaime personne. Elle met en √©vidence la p√©riode o√Ļ la vie des trois soeurs est marqu√©e par des s√©jours dans divers pays √©trangers avec leur p√®re diplomate, sans contact avec l‚Äôext√©rieur, pratiquement clo√ģtr√©es dans leur maison et engag√©es dans le combat quotidien qu’elles m√®nent pour exister. Ce r√©cit, servi par une √©criture particuli√®rement descriptive, est sans doute autobiographique tant l’√©vocation des moments v√©cus est pertinente. Un t√©moignage en forme de r√®glement de comptes familial qui ne laisse pas indiff√©rent.¬† (B.D. et A.-M.D.)