Prime Time

MARTEL Jay

Professeur dans un atelier d’écriture de scénarios en Californie, Perry Bunt est attiré par une jolie étudiante, Amanda, qui suit son cours avec beaucoup d’intérêt. Il s’agit d’une extraterrestre, envoyée par une chaîne de télévision intergalactique qui filme les faits et gestes des Terriens, appelés les Terricules, pour le plus grand amusement des habitants du Cosmos. L’audience faiblissant dangereusement, elle vient chercher auprès de Perry des idées censées relancer l’attention du public. Faute de quoi les producteurs feront exploser la Terre, pour le spectacle. Voulant sauver la planète, Perry et Amanda prennent l’ascenseur vers la Lune afin de convaincre les sommités : Elvis Presley et un certain Dieu. Ce premier livre de Jay Martel, scénariste et dramaturge vivant à Los Angeles, est un roman de science-fiction humoristique, décalé et loufoque. Ce qui retient l’attention, c’est la satire virulente des milieux de la télévision, de la féroce concurrence entre chaînes, du voyeurisme de la téléréalité et de l’obsession de l’audimat. Le sentiment de supériorité des Américains et leur interventionnisme dans la politique mondiale sont également égratignés. Mais après un début assez enlevé, le récit traîne en longueur et dérape dans le délire… (D.C. et M.S.-A.)