Pourquoi moi

CAIN Chelsea

Portland, √Čtats-Unis. L’actualit√© tragique de deux kidnappings d‚Äôenfants ravive les souvenirs obsessionnels de Kick Lannigan, vingt et un ans. S√©questr√©e pendant cinq ans par un p√©dophile, elle a √©t√© lib√©r√©e par le FBI, dix ans auparavant. Depuis, elle intensifie son entra√ģnement √† la boxe et au maniement des armes et veut se lancer dans la recherche d’enfants disparus. C’est alors que fait irruption l’√©nigmatique John Bishop, r√©solu √† exploiter la fougue et les souvenirs enfouis de Kick.¬†¬†Sp√©cialiste des personnages f√©minins complexes, violents et perturb√©s, Chelsea Cain (L’√©treinte du mal, NB mai 2009) ouvre une nouvelle s√©rie dont l’h√©ro√Įne, marqu√©e par un traumatisme terrible dans l’enfance, se transforme en justici√®re. La fronti√®re est floue entre vengeance et r√©silience. Armes et m√©thodes d’auto-d√©fense sont √† tous les chapitres ! Les th√®mes du trafic d‚Äôenfants, de la s√©questration, des s√©quelles psychologiques et de la relation ambivalente entre victime et bourreau sont abord√©s de fa√ßon assez habile quoique souvent excessive. Le rythme rapide est soutenu jusqu‚Äôau d√©nouement laiss√© ouvert pour faire place √† un prochain √©pisode. Un polar efficace. (T.R. et M.Bo.)