Plein Gris

BRUNET Marion

Clarence flotte, mort. Ses quatre amis effondrés remontent son cadavre à bord du bateau. L’aventure en mer a viré au cauchemar, et ce n’est pas fini ! Sam, Élise, Victor et Emma, perdus en mer d’Irlande, doivent maintenant rentrer au port et affronter une terrible tempête. Le bateau se brise, les éléments se déchaînent et leur vie menace de finir comme celle de Clarence. Comment en sont-ils arrivés là ? Comment une joyeuse sortie en mer s’est-elle transformée en tragédie ? Emma déroule le fil de leur histoire et décrit une amitié sous emprise, celle du charismatique défunt.

D’emblée la narratrice, Emma, nous embarque en ouvrant son récit avec le cadavre de Clarence. La question n’est pas de savoir : qui est coupable mais plutôt pourquoi est-il mort ? La description de la traversée est entrecoupée de flash-back qui nous font découvrir les protagonistes, notamment la personnalité complexe du disparu. Bien cernés, les personnages sonnent juste avec leurs états d’âme d’adolescent, les amours naissantes, une amitié au fonctionnement clanique, les rivalités exacerbées par le huis clos du bateau. Avec une écriture riche du vocabulaire maritime et des descriptions précises, Marion Brunet nous fait ressentir les embruns et la houle, le danger de la mer démontée. Le drame ouvrira les yeux d’Emma sur les liens toxiques du groupe. Un roman d’une grande force. À partir de 13 ans. (F.E et A.-M.R)