Pierre dans le loup

QUIN √Člisabeth, PERINO Thomas

 

& & &  

Anna a deux maisons : ses parents sont s√©par√©s. Chaque matin, comme un rituel, elle raconte ses r√™ves √† sa maman. Or depuis quelques mois, Maman a un amoureux, Pierre ; c’est bien pour sa m√®re mais cela agace un peu la petite fille, et chaque nuit elle r√™ve que le loup a mang√© Pierre.

Le dessin aux lignes √©pur√©es, fait de gros traits d’encre de chine noire relev√©s de quelques √©l√©ments rouge vif ou rose fuchsia, se d√©tache sur fond blanc. Les personnages sont graves presque tristes. Le narrateur s’adresse √† la petite fille comme s’il ouvrait un album de souvenirs. √Ä travers le r√©cit de ses songes s’instaure un t√™te √† t√™te entre la m√®re et l’enfant, dialogue constructif empreint de retenue, de respect et d’amour. L‚Äôhistoire a une chute en demi-teinte : il reste une derni√®re √©tape √† franchir avant d’accepter pleinement le nouveau compagnon. L’ouvrage peut aider √† √©changer avec des enfants qui souffrent d‚Äôun divorce.