Pierre bleu

MAILLET Antonine

& & &

 

Pierre Bleu, c’est le nom que la petite Bibiane a donné au curieux personnage rencontré pendant la nuit de Noël dans son village, « Grand Petit Havre », en Acadie, vers 1865. Géant bossu, avec un chapeau pointu, il est tout bleu, sauf ses chaussures, gros godillots lacés de travers. Doué d’un pouvoir surnaturel, le Temps n’aura pas prise sur lui. Au cours de trois générations successives, Grand Petit Havre connaît un développement spectaculaire et bien des vicissitudes. Joies et peines sont orchestrées par les danses de Pierre Bleu tandis que Bibiane, devenue supérieure du nouveau couvent, lutte pour sauver la langue de son peuple menacée par les étrangers « ersoudus » d’on ne sait où mais pas « de par icitte »…

 

Dans le langage savoureux et truculent de Pélagie-la-Charrette, prix Goncourt 1979 (N.B. nov. 1979), Antonine Maillet évoque magnifiquement l’évolution de l’Acadie à travers cette communauté villageoise pittoresque, attachée à ses traditions et à ses mythes : y participent non seulement les vivants mais Dieu, le diable, les anges, les morts et les animaux !