Juillet.

LABERGE Marie

Pour fĂȘter l’anniversaire de Charlotte, Simon, son mari, organise une fĂȘte familiale dans leur maison de la campagne quĂ©bĂ©coise. Simon est heureux et excitĂ© : il fait une journĂ©e magnifique et Catherine sera bientĂŽt lĂ . Depuis que cette jeune femme s’est mariĂ©e Ă  son fils David, Simon s’est mis Ă  penser Ă  elle, Ă  la dĂ©sirer. Catherine de son cĂŽtĂ© est tombĂ©e sous le charme de son beau-pĂšre, il est sĂ©duisant, beau, intelligent, au contraire de David, mou, lassant, insignifiant comme amant. Leur couple se dĂ©chire et l’attitude trop admirative de Simon pour sa belle-fille ne fait qu’accroĂźtre la frustration et l’agressivitĂ© de son fils. Charlotte, mĂ©decin comme son mari, avec lequel elle s’est affrontĂ©e Ă  propos d’Ă©thique mĂ©dicale, avec sa curiositĂ© malsaine et son attitude protectrice envers son fils adorĂ©, porte Ă  leur paroxysme ces jeux pervers de dĂ©sir, de jalousie et de passion. Des tournures quĂ©bĂ©coises, une mise en place thĂ©Ăątrale des personnages sont au service de cette histoire dĂ©rangeante d’amour interdit. L’intrigue, aussi bien menĂ©e que celle de Florent (NB novembre 2003), conduit Ă  un final tragique.