Passeurs de Nuit.

PONS Frédéric

La guerre de 1914 touche assez peu les habitants de cette vallée des Pyrénées. Attachés à leurs traditions ancestrales, comme le droit d’aînesse appliqué aux deux sexes, ils vivent de leurs récoltes. Mais ces montagnards sont surtout de remarquables guides appréciés par les randonneurs qu’attirent ces lieux réputés. Les événements vont faire d’eux des Passeurs de Nuit courageux, prenant de grands risques pour sauver ceux qui fuient la guerre civile espagnole puis, plus tard, ceux que menaçaient les nazis. Pendant toutes ces années, que d’émotions partage le lecteur : la mort d’un enfant pendant une chasse à l’ours, la solitude de certains, pour d’autres l’amour. Et le monde change…  Avec maîtrise, l’auteur entremêle habilement action, discussions, réflexion, descriptions de paysages. L’écriture reste naturelle, souvent poétique, pour décrire cette société attachante dans son évolution. Les soleils de l’Adour (NB avril 2003) avaient aussi pour cadre ces Pyrénées qui semblent chères à l’auteur.