Pas de chevaliers pour les pirates ! (Sven le terrible ; 3)

DUFRESNE Rhéa, ORBIE

Sur le pont de La M√©duse, Sven, le capitaine, fulmine, car la princesse An√©mone prend de plus en plus de place parmi les pirates, elle dirige les op√©rations et l’√©quipage lui ob√©it au doigt et √† l’Ňďil. √áa suffit, il faut absolument renvoyer la princesse dans son ch√Ęteau. Mais celle-ci s’amuse bien trop et refuse absolument de partir, m√™me quand une arm√©e de chevaliers vient la rechercher.

Troisi√®me √©pisode de cet album-bande dessin√©e, toujours men√© tambour battant, avec son lot de bagarres et de personnages impulsifs. C’est amusant, facile √† lire avec essentiellement des dialogues croustillants, √©crits dans de grosses bulles. Le dessin soulign√© de traits de crayon est vif et dr√īle. Il y a de l’action, de la bagarre, du mouvement, pas le temps de s’ennuyer, et le choc de la rencontre entre pirates et chevaliers est hilarant, m√™me les poissons rigolent¬†! On jubile. (A.E.)