Paris, mon amour (WW2.2 ; 7)

CHAUVEL David, BOIVIN Hervé

Septi√®me et dernier √©pisode de cette uchronie de la seconde guerre mondiale. Hitler assassin√©, Himmler et Goering ont pris le pouvoir. Les troupes alli√©es avancent en Allemagne et finissent par gagner la bataille de Cologne. L‚ÄôAllemagne doit tomber, si elle ne r√©ussit pas √† finaliser la bombe de d√©sint√©gration. C‚Äôest alors que le sergent-chef Meunier, brave parmi les braves, est remarqu√© par le haut commandement et se voit confier avec quelques camarades une mission d‚Äôinfiltration derri√®re les lignes ennemies pour se renseigner et si possible d√©truire la ¬ę¬†nouvelle bombe¬†¬Ľ.

 

Fid√®le √† ses habitudes, David Chauvel d√©roule son sc√©nario en entrem√™lant la description de la mission et son d√©roulement sur le terrain. Sur place, la rencontre de prisonniers √©vad√©s du camp de concentration tout proche pose √† Meunier un probl√®me de conscience¬†: les aider √† d√©livrer les autres ou poursuivre sa mission¬†? De quoi entretenir le suspense et surtout se poser des questions sur la guerre, et l‚Äôhorreur dont les hommes sont capables, gr√Ęce notamment aux pens√©es du h√©ros en voix off. Le dessin r√©aliste de Boivin est efficace, comme dans le premier volume, et va √† l‚Äôessentiel. La fin est surprenante, mais pourquoi pas‚Ķ