Nour.

GHAOUTI Najet

Que faire quand on a dix-sept ans, qu’on est mal dans sa peau, qu’on découvre une correspondance entre sa mère et un hypothétique amant alors que son père est en train de mourir ? C’est ce qui arrive à Nour et sa réaction sera aussi imprévisible et inconsidérée que le personnage est fluctuant. Abandonnant travail et famille, la jeune fille part en quête de cet “autre” dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Ce qu’elle trouvera c’est elle-même, son goût pour le cinéma, l’indépendance : c’est le passage vers l’âge adulte.

 

L’originalité de ce premier roman ne fait aucun doute. Peut-être l’auteure devrait-elle, pour le second, simplifier son style trop affecté.