Mon cher amour

BRAMI Élisabeth

Stanislas, jeune Ă©tudiant, s’Ă©prend de la chanteuse Tamara et assiste, au premier rang, Ă  tous ses rĂ©citals. Il lui adresse des lettres parfois dĂ©sespĂ©rĂ©es, parfois remplies d’espoir. Seule et finalement touchĂ©e, elle lui rĂ©pond. Ils se rencontrent et s’en suit une relation passionnĂ©e. Face Ă  un Stanislas confiant, Tamara s’effraie de leur diffĂ©rence d’Ăąge et d’une nouvelle concernant sa santĂ©.

 Le principal Ă©cueil de l’Ă©change Ă©pistolaire comme base d’un roman est la rĂ©pĂ©titivitĂ©. L’auteur n’y Ă©chappe pas totalement, surtout dans les premiĂšres lettres de Stanislas. Les sĂ©quences descriptives de l’Ă©volution des sentiments des protagonistes, plus vivantes, animent heureusement le rĂ©cit dont la fin, romantique et mĂ©lodramatique Ă  souhait, peut ĂȘtre perçue diversement : conclusion habile ou dĂ©sir de tirer des larmes.