Menaces sur l’Empire. (Les aventures de Philip et Francis ; 1.)

VEYS Pierre, BARRAL Nicolas

Damned ! Les femmes anglaises sont devenues folles. L’une jette le ¬ę nuage de lait ¬Ľ r√©clam√© √† la t√™te du patron du MI5 (ou 6, va savoir‚Ķ), l’autre lance des boules puantes dans les cabines t√©l√©phoniques occup√©es par les hommes. Quant √† la femme de Churchill‚Ķ Il faut agir et l’on extirpe Blake de son logement d’Espadon Street. Mortimer, bien que mis au r√©gime par le fid√®le Nasir, arrive √† la rescousse. L’abominable Olrik n’est sans doute pas loin‚Ķ

L’intrigue est pr√©texte √† tous les d√©calages, clins d’oeil et allusions diverses pour l’√©quipe qui a d√©tourn√© les exploits de Sherlock Holmes dans la s√©rie Baker Street (LJA avril 2002 et ao√Ľt-septembre 2003). Noms propres et situations rel√®vent de la plus grande loufoquerie : Olrik, rescap√© d’un accident de yaourti√®re, est pourchass√© par Blake, travesti en Zorro. Une illustration ¬ę √† la mani√®re de ¬Ľ, sans servilit√©, dynamite un suspense dr√īle au premier degr√©, √† d√©guster encore mieux en rep√©rant toutes les fantaisies de cette parodie qui n’h√©site pas √† convier d’autres h√©ros de la BD, du cin√©ma ou de la litt√©rature populaire.