Matt (Les porteurs ; 1)

KUEVA C.

L’esp√®ce humaine a mut√©. Les b√©b√©s naissent hermaphrodites. √Ä seize ans, le jeune doit choisir, sans marche arri√®re possible. Ga√ęlle a toujours su qu’elle deviendrait femme. Flo ne sait toujours pas. Matt, lui, d√©couvre avec effroi qu’il fait partie des Porteurs, cette caste d√©ficiente, sous traitement pendant tr√®s longtemps, ne pouvant choisir avant la gu√©rison. Rapidement, il d√©couvre qu’une m√©decine parall√®le se d√©veloppe, gard√©e secr√®te par le gouvernement. Avec l’aide de Lou, un jeune homme aussi beau qu‚Äôambigu, Matt d√©cide de mener l’enqu√™te. Qu’essaie-t-on de lui cacher¬†?

Les premi√®res pages du roman instillent le sentiment d’une d√©fense un peu d√©magogique des transgenres et des homosexuels. Une fois le r√©cit lanc√©, le cadre classique des dystopies s’installe, avec un complot du gouvernement, des secrets d’√Čtat et des h√©ros en lutte contre le syst√®me. L’histoire et l’√©criture prennent du corps, d√©veloppant la psychologie des personnages et posant des questions int√©ressantes sur le genre, les sentiments amoureux et la g√©n√©tique. Les p√©rip√©ties s’encha√ģnent de mani√®re fluide et le d√©nouement accroche, donnant envie de lire les tomes suivants.¬†(L.L.-D. et C.B.)