Maria (Amours fragiles ; 3)

RICHELLE Philippe, BEURIOT Jean-Michel

& & &

 

Maria, troisi√®me volet d’Amours fragiles, poursuit le r√©cit crois√© de trois destins, Martin, Katarina et Maria, trois opposants allemands √† l’id√©ologie nazie. En 1943, ann√©e de revirement pour l’arm√©e allemande qui, apr√®s la d√©faite de Stalingrad, se trouve dor√©navant en position d√©fensive, Martin, d√©sormais lieutenant, est affect√© √† un poste administratif dans le Sud-est de la France, lui permettant de voir r√©guli√®rement Katarina qui est toujours la compagne d’un avocat. De son c√īt√©, Maria travaille dans le cabinet m√©dical du docteur Bruhl, en Rh√©nanie, o√Ļ elle √©l√®ve sa fille, Alicia. Sa rencontre avec Otto, fils du m√©decin, et son engagement contre le national-socialisme, vont dramatiquement infl√©chir le cours de son destin.

Peinture particuli√®rement sombre d’une soci√©t√© civile allemande chaotique, rong√©e par la suspicion et la d√©lation. La tension permanente, servie par un bon sc√©nario, envo√Ľte le lecteur et renforce la noirceur du r√©cit qui contraste avec le vert-de-gris omnipr√©sent et les traits affin√©s des personnages, les rendant vrais et attachants.¬†