Manu. (Love Song ; 1.)

CHRISTOPHER

&&

 

Les jeunes de la trentaine n’en finissent plus de voir diss√©qu√©s leurs √©tats d’√Ęmes en BD. Dans la pr√©sente s√©rie qui d√©bute et doit comporter quatre albums, quatre gars engag√©s dans le monde professionnel se d√©battent dans des vies sentimentales plus ou moins compliqu√©es, se retrouvent r√©guli√®rement pour ‚Äúfaire un boeuf‚ÄĚ entre potes, nostalgiques de leur p√©riode d’ados ¬ę¬†rockeux pour f√™tes de la musique¬†¬Ľ. Chacun des quatre est passionn√© de rock et appr√©cie plus particuli√®rement un groupe du pass√©. Ce tome s’attache √† Manu, le fan des Beatles, partag√© entre ses copains et son projet d’√©pouser Emily. √Ä travers dix anecdotes en r√©f√©rence √† dix chansons de son groupe pr√©f√©r√©, il √©volue √©cartel√© entre la bande de post-ados qui ne r√™vent que sexe et adult√®re et son avenir matrimonial plus subi que projet√© qu’il entrevoit sans grand enthousiasme ni volont√© de partage.

 

Le graphisme extrêmement stylisé est évocateur plus que descriptif, utilisant de forts traits rapides rappelant Berbérian. Une peinture réaliste des hommes en voie de maturation qui ravira les amoureux du rock.