Manu. (Love Song ; 1.)

CHRISTOPHER

&&

 

Les jeunes de la trentaine n’en finissent plus de voir dissĂ©quĂ©s leurs Ă©tats d’Ăąmes en BD. Dans la prĂ©sente sĂ©rie qui dĂ©bute et doit comporter quatre albums, quatre gars engagĂ©s dans le monde professionnel se dĂ©battent dans des vies sentimentales plus ou moins compliquĂ©es, se retrouvent rĂ©guliĂšrement pour “faire un boeuf” entre potes, nostalgiques de leur pĂ©riode d’ados « rockeux pour fĂȘtes de la musique ». Chacun des quatre est passionnĂ© de rock et apprĂ©cie plus particuliĂšrement un groupe du passĂ©. Ce tome s’attache Ă  Manu, le fan des Beatles, partagĂ© entre ses copains et son projet d’Ă©pouser Emily. À travers dix anecdotes en rĂ©fĂ©rence Ă  dix chansons de son groupe prĂ©fĂ©rĂ©, il Ă©volue Ă©cartelĂ© entre la bande de post-ados qui ne rĂȘvent que sexe et adultĂšre et son avenir matrimonial plus subi que projetĂ© qu’il entrevoit sans grand enthousiasme ni volontĂ© de partage.

 

Le graphisme extrĂȘmement stylisĂ© est Ă©vocateur plus que descriptif, utilisant de forts traits rapides rappelant BerbĂ©rian. Une peinture rĂ©aliste des hommes en voie de maturation qui ravira les amoureux du rock.