Luna Almaden.

LAPI√ąRE Denis, CLARKE

¬ę¬†One Shot¬†¬Ľ du style de ceux dont Lapi√®re est coutumier : simple, clair et plein d’humanit√©. Cette fois, il offre une qu√™te polici√®re. Une vieille femme meurt assassin√©e. Elle est la m√®re au caract√®re difficile de deux filles. L’a√ģn√©e, mari√©e et brouill√©e avec elle, et la seconde, plus proche d’elle, aveugle mais r√©ussissant √† √™tre autonome. Elle vit seule dans un appartement et se voit prise dans un pi√®ge tendu par des inconnus qui lui font endosser le meurtre de sa m√®re. Un ami de longue date l’aidera heureusement √† d√©nouer l’√©cheveau de l’√©nigme.

Malgr√© quelques invraisemblances (une aveugle peut-elle confondre un appartement inoccup√© de longue date avec le sien propre ?), le sc√©nario joue habilement sur le handicap de l’h√©ro√Įne, en tissant la toile du suspense autour de cette jeune femme perdue dans le noir. Le graphisme est √† l’image du r√©cit : sombre mais a√©r√© dans des cases de taille importante o√Ļ les d√©cors et les personnages sont r√©alistes et dessin√©s sans beaucoup de d√©tails. Agr√©able policier pour un bon moment de d√©tente.