Lola

DOUZOU Olivier

Qui dit vache dit lait et qui dit lait dit… dent de lait. Justement, la vache Lola en a une, et qui bouge terriblement ! Une nuit, elle tombe enfin, d√©clenchant une cascade de chutes : Lola perd ses cornes, ses oreilles, sa queue, son museau… la pauvre b√™te se disloque compl√®tement. Il est temps de la r√©tablir, morceau par morceau ; rien de plus facile car apr√®s tout, Lola n’est qu’une image, qui peut aussi bien figurer sur une brique de lait. Une triste fin ?

Lola est la petite soeur de Jojo la mache paru en 1993, et c√©l√®bre les 20 ans des albums du Rouergue. Elle lui ressemble terriblement, en plus jeune, toujours aussi ¬ę¬†design¬†¬Ľ mais √©tonnante de pr√©sence et imm√©diatement adopt√©e, si bien que le jeu graphique se pare d’affectivit√©, humour √† l’appui, il va de soi. Au plaisir visuel du ph√©nom√®ne de destruction et reconstruction s’ajoute le plaisir de l’oreille avec un texte qui s’√©gr√®ne comme une comptine, modulant sur des sonorit√©s en lo la. L’intellect n’est pas en reste, invit√© √† un jeu d’associations qui emm√®ne du pr√© √† la voie lact√©e.