L’imprudence

LOO HUI PHANG

A vingt trois ans, une photographe parisienne revient √† Savannakhet, au sud du Laos, o√Ļ elle est n√©e. Elle est l√† pour les obs√®ques – dans la plus pure tradition vietnamienne – de sa grand-m√®re maternelle. Elle lui avait fait √† dix-sept et vingt ans deux tr√®s courtes visites ; cette fois elle accompagne sa m√®re et son fr√®re de dix ans son a√ģn√©. La voil√† troubl√©e, en jeune femme tr√®s affranchie, de voir sa m√®re sous le joug du patriarcat et son fr√®re ravag√© par la mort d‚Äôune grand-m√®re qui a illumin√© son enfance d‚Äôenfant-roi. Elle apprend aussi √† conna√ģtre son grand-p√®re, ses myst√®res, ses amours. La jeune femme n‚Äôavait qu‚Äôun an lors de la fuite de sa famille venue se r√©fugier en France quand le r√©gime autoritaire s‚Äô√©tait install√© au Laos. Ainsi, √©trang√®re √† son pays de naissance comment parviendra-t-elle √† se connecter √† sa propre histoire familiale et trouver un √©quilibre ?Dans ce premier roman tr√®s ma√ģtris√© d‚Äôune auteure connue pour ses bandes dessin√©es, n√©e au Laos il y a une quarantaine d‚Äôann√©es, la narratrice s‚Äôadresse √† son fr√®re √† la deuxi√®me personne pour tenter de le retrouver. Adulte bris√©, addict √† la drogue et aux jeux vid√©os, il porte la souffrance d‚Äôavoir laiss√© derri√®re lui son enfance et son pays jamais oubli√©s. Elle, la petite soeur, fait preuve d‚Äôune forte personnalit√©, d‚Äôun grand besoin d‚Äôind√©pendance et d‚Äôune sexualit√© tr√®s affirm√©e. Loo Hui Phang illustre ainsi avec force et sensibilit√© le refus de soumission, cette¬ę imprudence ¬Ľ lib√©ratrice qui marque la famille √† chaque g√©n√©ration. La grand-m√®re fuguant a douze ans¬† pour sa sauvegarde physique, la famille en fuite pour √©chapper √† la dictature, le grand-p√®re loin des carcans par amour ainsi que sa petite-fille par d√©sir de jouissance. L‚Äô√©criture nerveuse est √† l‚Äôimage de l‚Äôh√©ro√Įne, s√©ductrice, provocante et c√©r√©brale. De la profondeur, du charme, de l‚Äôironie, avec, par-dessus tout, une authenticit√© tr√®s √©mouvante pour parler de qu√™te identitaire plut√īt que de deuil. Quelle belle d√©couverte ! (T.R., L.D. et C.G.)