L’homme ralenti.

COETZEE J.M.

√Ä Ad√©la√Įde, en Australie, Paul, la soixantaine, amput√© d‚Äôune jambe apr√®s un accident, refuse de porter une proth√®se et se voit contraint d‚Äôaccepter une aide pour la vie quotidienne. Sans famille, solitaire, il observe d‚Äôun oeil m√©fiant l‚Äôarriv√©e de Marijana, une jeune m√®re de famille croate. Tr√®s vite, l‚Äôhomme diminu√© et d√©sabus√© sent repousser les ailes du d√©sir et le besoin de paternit√©, m√™me par procuration. Pour s√©duire Marijana, il veut payer les √©tudes de son fils et r√©aliser ses r√™ves. Mais un jour, Elizabeth Costello, √©crivain connu (Elizabeth Costello, NB juillet 2004), d√©boule chez lui et pr√©tend lui dicter sa conduite‚Ķ

 

En faisant de cette forte personnalité son double féminin, J.M. Coetzee utilise un procédé qui éclaire le travail de l’écrivain, manipulateur de marionnettes, mais aussi porte-parole et conscience de l’auteur. Après la jeunesse et la maturité, il aborde la vieillesse, ses dégradations mais aussi la richesse dont elle peut être porteuse pour peu que l’amour et le désir de vie soient encore là. Un roman profond et tendre.