Lettres de pluie

SEM-SANDBERG Steve

Andreas revient sur la petite √ģle su√©doise o√Ļ il a √©t√© abandonn√©, enfant, avec sa soeur Minna. Leurs parents am√©ricains s‚Äôy installent dans les ann√©es 1960, mais disparaissent brutalement (accident, fuite, abandon ?…). Les enfants sont √©lev√©s par Johannes, leur voisin aujourd‚Äôhui d√©c√©d√© et soup√ßonn√© d‚Äôavoir √©t√© collabo‚Ķ Minna a toujours entra√ģn√© son petit fr√®re dans un monde de suppositions et d’aventures mortif√®res li√©es √† leur origine myst√©rieuse et √† la haine g√©n√©rale des habitants de l‚Äô√ģle.¬†¬†Les √Člus (NB novembre 2016) avaient valu √† Steve Sem-Sandberg le prix M√©dicis √©tranger. Cet ouvrage le m√©riterait aussi : bien construit, bien √©crit, il plonge le lecteur dans une ambiance lourde et angoissante d‚Äôapr√®s-guerre sur des √ģles su√©doises perdues o√Ļ rien ne vient distraire les habitants. Les souvenirs des ann√©es pendant lesquelles certains ont collabor√© avec l‚Äôennemi alors que d‚Äôautres cachaient des enfants juifs restent tenaces dans l‚Äôimaginaire collectif et se r√©v√®lent dangereux. La psychologie des enfants abandonn√©s et perturb√©s est analys√©e avec pr√©cision et profondeur dans une valse entre pass√© et pr√©sent qui tient le lecteur en haleine. Quelques r√©p√©titions, mais on ne regrette pas le voyage. (V.A. et S.D.)