Les yeux qui chantent

COUSSEAU Alex

Grand-Ma est morte cette nuit. William et sa petite soeur Violette sont d√©sempar√©s car personne au monde ne savait raconter les histoires comme elle. D‚Äôun √©v√®nement banal, elle faisait une histoire dr√īle ou originale, et il ne fallait pas chercher si c‚Äô√©tait toujours vrai. Aussi quand William tue un frelon, Violette √©clate en sanglots : Grand-Ma avait dit un jour qu‚Äôelle se transformerait en abeille apr√®s sa mort‚Ķ.

 

Confront√©s √† leur tristesse, le fr√®re et la soeur font face avec une maturit√© et une sensibilit√© diff√©rentes. Dans le style parl√© de chaque enfant, l‚Äôauteur livre un texte r√©aliste et plein de fra√ģcheur qui montre √©galement que l‚Äôimagination et le r√™ve consolent de bien des chagrins.