Les Vrais Bonheurs.

SIGNOL Christian

Christian Signol a d√©j√† fait conna√ģtre ¬ę ses bonheurs d’enfance ¬Ľ. Il revient sur ce th√®me en l’√©largissant √† tous les √Ęges de la vie. De courts chapitres √©voquent les √©l√©ments comme le feu ou l’eau sous des formes vari√©es : pluie, neige, ros√©e, gel‚Ķ Puis il √©tend le champ de ses exp√©riences aux arbres, aux fruits, aux fleurs sauvages‚Ķ √† des lieux privil√©gi√©s comme les for√™ts, les Causses, les √ģles et enfin La Rivi√®re Esp√©rance (NB septembre-octobre 1990). Les h√©ros de Christian Signol vivent en symbiose avec la nature (cf. La grande √ģle, NB ao√Ľt-septembre 2004) parce que lui-m√™me appr√©cie les fortes sensations que procure la vie √† la campagne. Afin qu’il vive intens√©ment, sans aucune mi√®vrerie, il invite le lecteur √† go√Ľter les petits plaisirs √† la port√©e de tous. La finesse de l’analyse fait na√ģtre chez le lecteur des r√©miniscences de moments de bonheur. Voici des po√®mes en prose √† lire, de pr√©f√©rence √† petites doses, pour combattre la morosit√©.