Les Testaments

ATWOOD Margaret

Dans la r√©publique th√©ocratique de Galaad, les jeunes femmes sont uniquement d√©volues au peuplement de ce territoire, r√©gent√© par l‚ÄôŇíil, dont les Tantes veillent au respect des lois. Tante Lydia, la cheffe clairvoyante, ordonne le comportement de tous, contr√īle les filles dont Agn√®s et Nicole, deux adolescentes tent√©es de rejoindre le Canada frontalier pour y trouver la libert√© et les secrets de leur origine, loin de ce r√©gime totalitaire vacillant.¬†¬†Apr√®s Neuf contes (NB juillet-ao√Ľt 2018), ce roman √† trois voix est la suite attendue et la fin de La Servante √©carlate (NB d√©cembre 1987), adapt√©e √† la t√©l√©vision avec un succ√®s plan√©taire . Ses personnages habitent ce nouvel opus, long, compliqu√©, mais exemple accompli d‚Äôune dystopie √† l‚Äôunivers toujours sombre et toujours orwellien. Les complots aussi sournois que violents, les mensonges, les trahisons, signent la complexit√© des projets imagin√©s par les jeunes h√©ro√Įnes pour effacer cet Empire du Mal. Sans retrouver la puissance de La Servante √©carlate, ce long roman peut cependant refl√©ter la vitalit√© de Margaret Atwood par son rythme, son imagination, son esp√©rance en un monde meilleur, et sugg√®re en arri√®re-plan les tensions du monde actuel. (A.C. et V.M.)