Les semeurs du bonheur

PARDI Cécile

Perrine, quinquagénaire au chômage, est en pleine dépression quand elle découvre, abandonnée, une petite chienne. Elle recueille Fanette et leur relation est porteuse de lien social et de dynamisme. Une SDF devient son amie. Elle constate que son sourire lui fait du bien et lui donne l’idée de réaliser des missions de bonheur bilatérales quotidiennes.    Ce premier roman paru en 2017 chez Librinova en format numérique, vient d’être édité sur papier chez Albin Michel. Le mouvement nommé Les semeurs du bonheur rassemble des personnes qui ont envie de partager autour d’eux leurs moments de bonheur. Cécile Pardi crée sur ce sujet un conte, en partie inspiré par sa propre biographie. D’une écriture très simple, voire naïve, elle raconte des histoires liées à cette communauté. Elle invente de petits moments de tous les jours qui pourraient transformer la vie des autres. Pétrie de bonnes intentions, l’héroïne déroule en effet ses actions charitables du gardien de collège au garçonnet amateur de foot ou aux clochards au grand coeur, puis en direction de chacun de ses proches. Un petit livre facile et sans façon. (J.D. et V.M.)