Les sables de Sinkis (Irons ; 2)

ROULOT Tristan, BRAHY Luc

Jack Irons, ingĂ©nieur spĂ©cialiste des ponts Ă  l’expĂ©rience inĂ©galĂ©e, est plus Ă  l’aise avec la technique qu’avec les relations humaines, tant sa misanthropie est prononcĂ©e. Il a pour mission d’aller en IndonĂ©sie dĂ©couvrir pourquoi tout traĂźne dans les travaux du pont de Sinkis qui affichent de multiples annĂ©es de retard. Il constate rapidement que Starbridge, la sociĂ©tĂ© en charge de la reconstruction, ne fait manifestement pas ce qu’il faut pour rĂ©pondre aux problĂšmes.  Par touches discrĂštes, on en apprend un peu plus sur Jack Irons qui joue un rĂŽle original d’ingĂ©nieur se transformant en enquĂȘteur policier. Il doit survivre Ă  plusieurs agressions dont, dĂšs le dĂ©but de son enquĂȘte, une masse venant du ciel qui manque de peu de l’Ă©craser ; heureusement, quelqu’un sur le chantier le sauve de ce vraisemblable attentat. Il dĂ©noue peu Ă  peu les dessous de l’affaire, mais il faudra attendre le troisiĂšme et dernier tome pour en savoir plus car, Ă  la fin de celui-ci, il se fait kidnapper… Le scĂ©nario est plein de rebondissements et le dessin simple et plaisant. (H.T. et E.B.)