Les Fils de France (La Cour des Dames ; T.II)

FERRAND Franck

Dans un premier volume, La Régente noire (NB août-septembre 2007), l’auteur exposait la politique de Louise de Savoie, mère de François Ier ; dans celui-ci nous assistons à la lutte entre deux favorites, Anne de Pisseleu, maîtresse du roi vieillissant, et Diane de Poitiers aimée par le futur Henri II. Cette dernière soutient Catherine de Médicis, épouse du dauphin et bientôt reine, qui ne parvient pas à avoir d’enfant. Le sort du pays paraît fragile face au danger représenté par Charles-Quint. Une suite devrait venir.

 

Ce roman historique, extrêmement documenté, met en scène une foule de personnages bien connus comme le connétable de Montmorency, ou Jeanne d’Albret. Les deux frères imaginaires qui sont mêlés à ce tourbillon sont bien falots, et n’intéressent guère le lecteur qui a du mal à suivre. Une période si haute en couleur s’accorderait d’un style plus flamboyant.