Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre

DELERM Philippe

Voici de petits textes d√©di√©s aux habitants de la terre qui n’auraient jamais imagin√© tant de fa√ßons de la regarder, de la vivre ou de la go√Ľter. Mais o√Ļ Philippe Delerm va-t-il d√©nicher toutes ces belles raisons ? Dans les ruelles silencieuses et cach√©es de Venise, dans le mojito ¬ę √† la fois opaque et transparent ¬Ľ dont monte un infini plaisir, dans le geste d’une femme qui noue ses cheveux. Sont-ils bruns ou blonds peu importe, c’est la sensualit√© du geste qui laisse les hommes √©blouis… Depuis La premi√®re gorg√©e de bi√®re…, des moments fugitifs, des impressions fugaces deviennent avec lui de minuscules spectacles dont chacun pourrait se voir en acteur. L’auteur excelle dans le genre, il renouvelle les sujets, garde sa sensibilit√©, son humour et son ton doux-amer (Le trottoir au soleil, NB janvier 2011). Il sait apprivoiser les petits riens, les petits riens sont in√©puisables, on peut s’en lasser ou se laisser s√©duire par le charme de l’√©criture. (V.A. et V.M.)