Les confessions de Frannie Langton

COLLINS Sara

Frannie Langton, une mul√Ętresse, est accus√©e du double meurtre de ses patrons londoniens, mais ne se souvient de rien. En attendant son proc√®s, elle se rem√©more sa vie. N√©e esclave dans une plantation de canne √† sucre en Jama√Įque aux environs de 1800, elle est plac√©e au service direct de ses ma√ģtres. Entre coups et punitions, elle apprend √† lire et √† √©crire, sert de secr√©taire √† son p√®re et ma√ģtre, passionn√© d‚Äôexp√©riences scientifiques, avant de partir √† Londres pour √™tre donn√©e √† un illustre scientifique chez qui elle devient domestique, secr√©taire et amante de sa ma√ģtresse.¬†¬†Sara Collins, juriste passionn√©e d‚Äô√©criture, choisit dans ce premier roman de rendre hommage √† ses anc√™tres jama√Įcains, tout en faisant de Frannie la narratrice. C‚Äôest ce qui fait l‚Äôint√©r√™t principal de ce livre. Bien des aspects du statut des esclaves sont ici retrac√©s, leurs conditions de vie et de travail, leur soumission totale √† l‚Äôautorit√© et √† la fantaisie des ma√ģtres. Ce roman narcissique et exotique laisse d√©couvrir une r√©alit√© des plus scabreuses au milieu de trop nombreux clich√©s. L‚Äôexpression confuse et paradoxalement allusive g√™ne tant la compr√©hension que l‚Äôon n‚Äôest jamais parfaitement certain d‚Äôavoir tout compris.¬† (A.-M.G. et C.-M.T.)