Les coccinelles grises.

YAHIA Mona

& & &

 

Lina, treize ans, habite Bagdad en 1967, alors qu’éclate la Guerre des Six Jours. Sa famille voudrait gagner l’Iran par les provinces kurdes, pour échapper aux persécutions croissantes contre les Juifs irakiens : arrestations fréquentes de coreligionnaires, pendaison de présumés “passeurs” ou espions, invasion des rues par Les coccinelles grises de la sécurité… Lina aime son pays et souffre de plus en plus de le voir et savoir coincé entre une tradition figée et une modernité importée ; contre les arrangements de ses amis, l’obstination de son frère aîné et le stoïcisme de ses parents, elle entreprend de “désapprendre” l’arabe au fil des jours…

 

Mona Yahia démontre dans ce premier roman autobiographique à quel point les émois adolescents se confondent avec cette aspiration juive – légitime – à la liberté, la fuite. Le courage, la cohésion familiale et la responsabilité, individuelle et collective, sont célébrés avec finesse. Avec cette histoire douloureuse et mouvementée, l’auteur pose, non sans un certain humour, les questions du langage et de l’identité. Un roman initiatique bouleversant dans un contexte lourd.