Les champions.

BIENNE Gisèle

Boris est le petit dernier d’une fratrie tr√®s aimante. Son fr√®re et sa soeur suivent avec tendresse ses premiers pas, puis ses premiers matchs de football, sa passion. Il raconte sa vie quotidienne, les entra√ģnements sur un terrain vague, les appr√©hensions de sa m√®re, les amis du quartier. S√©lectionn√© dans un groupe sport-√©tudes, il acc√®de √† un club de deuxi√®me division tout en d√©veloppant ses qualit√©s humaines. Une blessure au genou le conduit √† r√©organiser sa vie et son avenir.

Racont√© √† la premi√®re personne au pr√©sent, plus chronique que roman, ce r√©cit intimiste manque du rythme qui pourrait passionner les jeunes joueurs de football. Il analyse avec finesse et √©motion les relations entre fr√®res et soeur dans une famille unie. La psychologie des personnages est bien vue, mais le lecteur risque de trouver long ce travail d’un observateur adulte sur les ann√©es de construction de la personnalit√© d’un adolescent.