L’enfant frigo.

DUGOIS Patrick

√Ä l’occasion du proc√®s que sa m√®re leur intente √† lui et √† ses fr√®res et soeurs pour ¬ę obligation alimentaire ¬Ľ, Patrick Dugois r√©v√®le son enfance. Un enfant ¬ę frigo ¬Ľ, le grand vide de la peur, de la solitude, son √©tat d’√™tre. Onze enfants issus de cinq lits dans une maison aux courants d’air suintant le froid, l’humidit√©, un p√®re suicidaire, travaillant rarement ; une m√®re primaire, sans tendresse ; pour ne pas souffrir Patrick se fige int√©rieurement. Malgr√© de violentes crises d’angoisse, m√Ľ pendant trente ans par une √©nergie aveugle, l’apprenti-peintre en b√Ętiment obtient une ma√ģtrise de lettres puis travaille dans le secteur culturel. Entrem√™lant po√®mes, narrations et missives, l’auteur √©voque la ronde du malheur qui engendre trois g√©n√©rations de catastrophes.

Un r√©cit pour dire la d√©tresse insurmontable jusqu’√† se traduire en maux physiques. Un mal-√™tre si fort qu’il n’autorise pas le pardon. Un livre pour dire la souffrance glac√©e v√©cue par un homme chez lequel la culture a r√©veill√© l’humanit√©.