Lendemains de guerre en Afthanistan et en Irak.

NIVAT Anne

Apr√®s la Tch√©tch√©nie (Cf. Chienne de guerre, N.B. ao√Ľt 2000), l’auteur s’attaque durant vingt-quatre semaines √† l’Afghanistan post-taliban et √† l’Irak post-Saddam Hussein. Partageant la vie et l’habillement des habitants, elle sillonne d’abord l’Afghanistan, de Kunduz √† Kaboul, Farhat et H√©rat, recueillant les r√©actions, parfois contradictoires, de gens de tous √Ęges et de tous niveaux. Elle observe une soci√©t√© tribale, communautaire, avec mariage traditionnel, condition f√©minine soumise (malgr√© de brillantes exceptions) et aussi mis√®re, corruption, sauvagerie ; enfin, gouvernement affaibli par les seigneurs de la guerre et les taliban toujours aux aguets. En Irak, de Bagdad √† Falloudja, √† Nadjaf et Bassorah, elle rencontre chiites et sunnites, Kurdes, Turkm√®nes et Arabes, ex-fedayins et chefs de villages‚Ķ Au-del√† des attentats quotidiens et de la gu√©rilla, p√®sent une atmosph√®re de m√©fiance mutuelle et un antiam√©ricanisme croissant vis-√†-vis de pr√©tendus ¬ę¬†lib√©rateurs¬†¬Ľ devenus des ¬ę¬†occupants¬†¬Ľ qui pr√©tendent imposer leur d√©mocratie. Sous trente-quatre rubriques diversifi√©es, ce grand reporter restitue un kal√©idoscope de t√©moignages bruts de d√©coffrage qui font mesurer la difficile √©volution des mentalit√©s dans un apr√®s-guerre en attente de d√©nouement.