Le vent reprend ses tours

GERMAIN Sylvie

Un jour, Nathan tombe par hasard sur un avis de recherche concernant son vieil ami Gavril, un saltimbanque rom qui, depuis ses neuf ans, avait illuminĂ© sa vie
 jusqu’à ce que, huit ans plus tard, un terrible accident de moto survenu Ă  tous deux laisse Nathan dans un long coma et provoque la soi-disant mort de Gavril. En partant Ă  sa recherche, Nathan reconstruit le puzzle de leurs deux vies blessĂ©es.  

La grande sensibilitĂ© et le style poĂ©tique de Sylvie Germain (À la table des hommes, NB mars 2016) se dĂ©ploient une fois encore dans ce roman dont le thĂšme et la construction faite de retours en arriĂšre restent trĂšs classiques voire artificiels. Touchante est la belle amitiĂ© salvatrice qui lie le jeune hĂ©ros, mal-aimĂ© par une mĂšre seule, avec ce vieil homme merveilleux, plein de bontĂ©, de fantaisie et de rĂ©silience malgrĂ© les persĂ©cutions nazies et communistes. Par la voix de Gavril, Sylvie Germain exprime tout ce qui lui tient Ă  coeur et que l’on aime chez elle, les bienfaits consolateurs des mots et de la poĂ©sie que nimbe la nĂ©cessitĂ© vitale de l’amour donnĂ© et reçu. Un joli livre empreint d’une grande tristesse.  (L.K. et C.-M.T.)