Le Roman d’un pianiste : l’impatience de vivre

RUDY Mikha√Įl

& & &

 

N√© en 1953, Mikha√Įl Rudy passe son enfance en Ukraine √† Donetsk. Il entre √† seize ans au Conservatoire de Moscou, gagne le premier grand prix du concours Marguerite Long, en 1975. Il demande l‚Äôasile politique l‚Äôann√©e suivante en Occident. Il joue avec Rostropovitch, Isaac Stern, aux √Čtats-Unis sous la direction de Lorin Maazel, √† Salzbourg avec Karajan. Il pourra retourner en Russie pour son cinquanti√®me anniversaire et retrouver ses parents. Lorsque Vladimir F√©dorovski lui a propos√© d‚Äô√©crire son autobiographie, ce sont ses souvenirs de Russie qu‚Äôil a voulu raconter, ces vingt-trois ann√©es d’enfermement o√Ļ il aspirait √† d√©couvrir le monde. Homme libre, sensible, d√©bordant d’√©nergie, avide de contacts, dont la vie m√™me nourrit ses interpr√©tations, Mikha√Įl Rudy √©crit avec bonheur son histoire.