Le principe du tire-bouchon.

HADDAD Leila

Savant connu, Bernard dispara√ģt, laissant √† sa femme Ir√®ne une lettre expliquant son besoin de se cacher pour parachever une explication d√©finitive et audacieuse de l’univers et pr√©cisant qu’il faut conna√ģtre l’oeuvre d’Einstein pour comprendre la dangereuse aventure dans laquelle il s’est lanc√©. D√©courag√©e par la lecture d’ouvrages ardus sur la relativit√©, Ir√®ne accepte l’aide de L√©o, jeune physicien ami de Bernard. L√©o la prom√®ne √† travers les philosophies et les th√©ories cosmogoniques, de Platon √† Plank, en passant par Aristote, Copernic, Galil√©e, Newton, entre autres, et sur des sites parisiens li√©s √† certains chercheurs. Ir√®ne se laisse prendre √† cette initiation ludique qui, l’esp√®re-t-elle, lui permettra de rejoindre son mari. Le lecteur curieux appr√©ciera cette p√©dagogie enjou√©e, teint√©e d’humour, d’une aimable √©rudition, qui dresse de savoureux portraits ¬ę¬†in vivo¬†¬Ľ, v√©ridiques mais plaisants, des philosophes et savants.

In fine, le lecteur profane ne pourra sans doute pas pr√©tendre avoir tout compris, mais il ne se sera pas ennuy√©, malgr√© des redites et quelques longueurs. L’auteur, astronome, est journaliste scientifique.