Le premier mensonge (Les chroniques du roi vagabond ; 1)

MARTIN Oscar

En mauvaise posture sur le cr√Ęne d’un colosse, Ori doit son salut √† l’habile intervention d’Ang√©lina. Mais que faisait donc l√† le prince h√©ritier de la secte rouge, dont le p√®re a disparu ? Le commandeur Augur le renvoie √† son devoir : les gens qu’il aime sont en danger. Il se met en route vers la cit√© des √©changeurs et le manoir rouge o√Ļ il a pass√© son enfance en compagnie de la princesse Uma, maintenant entre les mains redoutables du comte Azur. Ses pouvoirs extraordinaires vont-ils lui permettre de d√©jouer les complots et de r√©v√©ler la vraie nature de son p√®re ? ¬†Heureusement √©clair√© par quelques retours en arri√®re, le sc√©nario ne laisse gu√®re de r√©pit. Politique, vengeance et magie font bon m√©nage dans un r√©cit ouvrant la porte √† de nouveaux d√©veloppements attendus. Peut-√™tre s’inscriront-ils en lettres de feu dans la myst√©rieux grimoire de la derni√®re image ? Un dessin de facture originale dresse des portraits de personnages au caract√®re bien tremp√©, aux traits caricaturaux ou grima√ßants. (P.P. et Br.A.)