Le premier assassin (Cassio ; 1)

DESBERG Stephen, RECULÉ Henri

& &

 

Rome, 145 av.J.C. Un patricien de la haute sociĂ©tĂ© est assassinĂ© chez lui de quatre coups de couteaux portĂ©s par quatre individus dissimulĂ©s sous leur toge. Dans des ruines au sud d’ÉphĂšse, plus de 2000 ans plus tard, une jeune archĂ©ologue met Ă  jour une fresque figurant un groupe de jeunes gens et des manuscrits signĂ©s de la main de Cassio, victime d’un complot, dans lequel il nomme chacun de ses assassins. Voyage dans le temps, lors d’une soirĂ©e de bacchanales, oĂč une jeune femme est violĂ©e et tuĂ©e. Cassio et elle s’aimaient


Jeunes patriciens protĂ©gĂ©s par l’impunitĂ© due Ă  la position familiale en haut de la hiĂ©rarchie sociale, compromissions, orgies romaines, pouvoirs officiels et occultes ; un crime Ă  quatre mains, et d’autres sans doute Ă  venir, animent un scĂ©nario habile qui joue sur le va-et-vient entre l’antiquitĂ© et aujourd’hui. L’enquĂȘte archĂ©ologique rebondit sur un thriller passionnant qui mĂšnera loin dans les coulisses du pouvoir romain. Dommage que le graphisme, vigoureux, ne soit pas trĂšs affinĂ© dans le trait et dans les coloris, alors qu’il sait manier les angles de vues intĂ©ressants.