Le petit train d’Amidou

MOLIST Pep, URBERUAGA Emilio

Comme tous les enfants du monde, Amidou, le petit S√©n√©galais, a construit un train avec des bo√ģtes, remplies de passagers. Amidou a imagin√© deux itin√©raires, dont l’un le conduit le matin, √† travers la savane, de sa maison jusqu’au village o√Ļ son grand-p√®re, sous un baobab, raconte des histoires aux enfants. Le second fil ram√®ne le petit train le soir, par un autre chemin, √† travers la jungle o√Ļ rugissent les lions. Amidou s’arr√™te dans les gares des villages et retrouve sa m√®re, mais la nuit venue, le petit train poursuit seul son chemin.¬†Les peintures hautes en couleurs rappellent la luminosit√© africaine aux diff√©rentes heures du jour, mais on regrette le manque de r√©alisme de la¬†¬ę maison ¬Ľ d’Amidou, et du lion paisible comme un chat quand l’enfant traverse une nature tr√®s civilis√©e, image en contradiction avec le texte, sans que l’humour op√®re.