Le monde intervalle

SIBRAN Anne

RomanciĂšre, scĂ©nariste de bandes dessinĂ©es pour adultes (Ma vie en l’air, NB novembre 2005), auteure de piĂšces radiophoniques, Anne Sibran rassemble ici onze textes, vraisemblablement inspirĂ©s par son journal d’Ă©crivain : une suite de chroniques – chacune prĂ©sentĂ©e sous un titre spĂ©cifique – pour garder la trace d’un paysage, d’une Ă©motion, d’un moment privilĂ©giĂ©. Avec une prĂ©dilection pour la nature, les arbres, les insectes (la ville et les pays Ă©trangers y ont aussi leur place), elle passe ses promenades, rencontres, Ă©motions, extases mĂȘme, par l’alambic de la littĂ©rature. DĂ©diĂ©es Ă  Christiane Singer, « la plus que vive », ces pages quintessenciĂ©es traduisent l’intensitĂ© du regard et de l’humanitĂ© d’une femme frĂ©missante de sensibilitĂ©. Entre ce vivier d’Ă©criture et la prose de Christian Bobin il y a une rĂ©elle parentĂ©.